Publié le Sep 22, 2018

Pauline Talmon - Neuropsychologue - Morbihan (Vannes-Plescop)

Source : Adrien Honnons

Liens internets :
- https://www.cartablefantastique.fr/
- https://dyspraxie.info/

Les enfants présentant une dyspraxie sont intelligents et motivés. Ils sont habiles à manipuler les mots, pertinent dans leur raisonnement. Du fait de la dyspraxie, ils sont particulièrement maladroits dès lors qu'il s'agit de manipuler des outils, de construire, d'écrire, boutonner un vêtement, etc.

Les dyspraxies se manifestent donc par des troubles du geste qui affectent la réalisation de certaines activités. Il s'agit d'un trouble spécifique touchant le développement des habiletés gestuelles, ayant des répercussions sévères dans l'ensemble du développement de l'enfant (en distordant ses premières expériences sensorimotrices), dans sa vie quotidienne et sociale (se laver, s'habiller, manger...) et dans son parcours scolaire (du fait de la dysgraphie mais surtout des troubles visuo-spatiaux associés, responsables de troubles spécifiques des apprentissages).
Qui sont ces enfants dyspraxiques ? Il peut s'agir d'enfants qui ont présenté une souffrance anténatale, néonatale ou postnatale, ayant des séquelles neurologiques (ex : prématurité). Il peut aussi s'agir d'enfants indemnes de toute atteinte neurologique, mais qui présentent des anomalies du développement, interférant de façon notable sur la qualité du geste. On parle, dans ce dernier cas, de dyspraxie développementale.
Obtenir un devis
Message envoyé. Nous vous contacterons prochainement.